Dans le souci d’une prise en charge individualisée et après concertation avec les résidents et les familles, le lieu de vie a ouvert en novembre 2008.

Créée sur la base d’une salle à manger traditionnelle, le lieu de vie invite les résidents à perpétuer ou à se ré-approprier les gestes de la vie quotidienne dans un cadre propice et adapté (cuisine équipée, cheminée…). L’accompagnement est effectué par des auxiliaires de vie.

Il s’agit d’un espace convivial et chaleureux, ouvert sur l’ensemble de la maison qui trouve sa place au cœur de la maison de retraite, à proximité de toutes les commodités et dans le prolongement de la salle à manger.

L’objectif de ce lieu est d’accompagner et d’accueillir les personnes dans un environnement familial, dans le respect de son rythme et orientée vers les gestes de la vie quotidienne.

La polyvalence et le savoir-faire respectif des membres du personnel enrichit la prise en charge des résidents accompagnés. (Activités culturelles, créatives, physiques adaptées…).

Des gestes simples et connus, permettant de se sentir utile au sein de la maison et revalorisant l’identité sociale : cuisine, mise en table, couture, jardinage…

« Au gré des envies, selon les possibilités… Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas… ».

Les résidents aiment à se retrouver auprès de la cheminée, en hiver, et cela est un lieu de détente très prisé !

Dès l’arrivée des beaux jours, la terrasse ombragée est très appréciée et les activités y sont organisées, ainsi que les repas, les instants d’échanges de discussion, de repos et d’oisiveté.

Laisser faire, à son rythme…

Quelques chiffres :

Le lieu de vie c’est :

3 auxiliaires de vie, 7 jours sur 7, de 9h à 20h.

10 à 15 résidents pris en charge lors des activités, matin et après-midi.

16 résidents accompagnés lors de la prise des repas midi et soir.

Une journée au Lieu de Vie démarre par « le petit café du matin », commencement d’une journée dans le calme, temps clé qui annonce l’humeur et rythme la journée…

3 fois par semaine, les résidents y préparent la soupe du soir pour toute la maison.

Transformons nos déchets en œufs !

Que fait-on des épluchures, des déchets alimentaires produits par les cuisines de la Maison de Retraite Protestante ? Destination le poulailler !

Et que fait-on des œufs des poules ? Des pâtisseries pour le goûter des 91 résidents.

Une journée type au Lieu de Vie :

9h00 – Préparation du Lieu de Vie

  • Accueil des résidents :

Une journée au Lieu de Vie démarre par « le petit café du matin », commencement d’une journée dans le calme, temps clé qui annonce l’humeur et rythme la journée… Une viennoiserie agrémente ce moment d’accueil le dimanche.

  • 10h30 – 11h30 : Temps d’activité : Orienté vers le relationnel, l’occupationnel, les activités de la vie quotidienne. (Préparation de la soupe, pâtisseries…).
  • Les jeudis matin, les résidents participent à la chorale organisée par l’animation.

12h00 – 13h00 : Déjeuner – Temps de repas partagé.

13h30 – 15h30 : Temps de repos – changes – Accompagnement individuel.

  • Jeux de société pour les résidents qui aiment à se retrouver en petit groupe (2 ou 3) en fin d’après-midi également. Il y a les habitués du triomino, du scrabble…

15h30 – 16h15 : Temps du goûter partagé.

16h15 – 17h30 : Temps d’activité.

  • Quizz culturels qui servent de support à des échanges entre les résidents, avec l’auxiliaire de vie : Les poètes du 19ème siècle, les explorateurs…
  • Jeux de mémoire.
  • Activités physiques : jeu de ballon, petits assouplissements…
  • Écoute de musique, Lecture…

17h30 – 18h45 : Temps de repos.

18h45 – 19h30 : Dîner. Temps du goûter partagé.

Veillées hebdomadaires :

Le mercredi soir, après le diner une veillée a lieu au Lieu de Vie, l’été sur la terrasse et l’hiver devant la cheminée. Généralement animées par Simone, les sujets abordés traitent de l’actualité culturelle, des événements internes à la Maison de Retraite Protestante, de l’actualité traitée dans la presse quotidienne…

Exemple de sujets traités :

  • Le LDV, le Re-nouveau avec la méthode « Montessori » spécialisée aussi, pour les personnes âgées.
  • L’Histoire du Ver à soie dans les Cévennes : La sériciculture.
  • Georges Fréche, le jour de l’anniversaire de sa mort.
  • Les secrets de famille…