mrp_panneau

Maison de retraite Protestante : Qui sommes nous ?

Une histoire trouvant ses origines en ses fondateurs

C’est au milieu du XIXe siècle, en 1842, que le Consistoire de l’église Protestante de Montpellier décide la création d’un hospice ouvert « aux pauvres protestants ». Cette initiative a posée les bases de ce qu’est devenu, à travers un long processus d’évolution, la MRP d’aujourd’hui.

Ce modeste projet, qui ne comptait seulement 6 lits à l’origine, évolua rapidement. Étroitement lié à l’église Protestante de Montpellier pour ses valeurs morales et confessionnelles, des dons et prêts permirent de créer, le 26 avril 1845, l’Asile Protestant : œuvre confessionnelle sans statut juridique propre.

Reconnaissance de la structure

C’est au milieu du XIXe siècle, en 1842, que le Consistoire de l’église Protestante de Montpellier décide la création d’un hospice ouvert « aux pauvres protestants ». Cette initiative a posée les bases de ce qu’est devenu, à travers un long processus d’évolution, la MRP d’aujourd’hui.

Ce modeste projet, qui ne comptait seulement 6 lits à l’origine, évolua rapidement. Étroitement lié à l’église Protestante de Montpellier pour ses valeurs morales et confessionnelles, des dons et prêts permirent de créer, le 26 avril 1845, l’Asile Protestant : œuvre confessionnelle sans statut juridique propre.

Ouverture de l’actuelle Maison de Retraite Protestante

C’est le 1er Avril 1975 que la MRP ouvre ses portes à son emplacement actuel ; sur les hauteurs de Montpellier jouxtant le Bois de Montmaur. Conçue initialement pour accueillir des personnes valides et autonomes ; la MRP se veut être une résidence ouverte laissant ainsi une grande liberté d’action à ses résidants. Afin de pouvoir accueillir le plus grand nombre, et ainsi de perpétuer les valeurs qui sont les nôtres, une convention avec le Conseil Général fût signée afin de pouvoir accueillir les personnes bénéficiant de l’aide sociale.

Afin de pouvoir suivre l’évolution des besoins des personnes âgées, une autre convention fût signée en 1979 permettant la mise en place d’un section de cure médicalisée. Dès lors, la MRP n’eût de cesse de s’adapter, par de nombreux travaux et extensions, afin d’offrir à ses résidants la meilleure qualité de vie possible.

L’ancien Asile protestant des vieillards a donc évolué en une structure associative d’utilité publique ouverte à tous. Le Conseil d’administration ainsi que la direction offrent un intérêt constant pour la condition de leurs résidants ainsi que des personnes âgées en général afin de répondre au mieux à leurs besoins.